Soirée parents/amis VS amis/parents

On entend souvent, nous parents, que les soirées avec nous sont ringardes et lourdes à cause de notre amour inconditionnel pour nos enfants. Mais nous, comment vit-on les soirées avec vous, Amis ? 

 

 

Quand vous pensez vous faire une soirée calme et vite fait en semaine, nous avons toute une logistique à assurer pour être chez vous à 20h tapante. 

  • Sortir du travail à l’heure pour éviter les quelques minutes de retard ⏱
  • Récupérer les enfants et miser sur une nourrice pas trop bavarde 🤐
  • Idéalement avoir été prévenu la veille pour avoir pu préparer les affaires des monstres (lit parapluies, sac à langer, pyjamas…)  

 

A ce moment-là là il s’est passé environ 1h. Et nous partons seulement de la maison. 

 

Si vous êtes dans le même cas de figure que nous : un job où vous finissez à 19h et que l’un de vous travaille assez loin (PapaJo travaille sur Paris et rentre souvent le soir à plus de 20h) vous savez secrètement qu’il est impossible d’être à 20h chez qui que ce soit. 

 

Une fois sur place, le bal commence.

 

  • Vider la voiture, vous, Amis sans enfants, vous flippez : vous vous demandez si nous restons dormir 👜🎒🎒.
  • Avant d’entamer toutes discussions ou apéro (dont on rêve…) on nourrit les enfants. 
  • Et dans la foulée, lorsqu’ils sont encore petits, on les couche. Aaaaahhhhh le soulagement … 

 

Pour nous la soirée peut commencer. Il est quasiment 21h et vous êtes blasé.

 

Votre soirée ne se déroule pas comme vous l’aviez prévu : 

  1. Retard des invités 😡
  2. Occupation de tout votre espace vital : table à langer improvisée sur votre canapé. Enfants couchés dans votre chambre, bureau, salle de bain. 
  3. Repas froid ou trop cuits 🥘

 

Finalement tout s’organise et s’arrange.
Viens le moment de discuter 💬.

 

  • Vous prenez des nouvelles de nos enfants ➡️ Vous l’avez cherché, on peut tourner en boucle sur ce sujet. 
  • Vous êtes très souvent en train de nous demander des conseils : comment tu fais ça ? Et comment c’est passé l’accouchement ? Et mon amie elle me dit ça, tu en penses quoi ? ➡️ Pensez-vous que l’on ait envie de parler de tout ça ? 

 

Sincèrement j’ai eu deux enfants en un an. Je peux vous assurer que les discussions de grossesse, de puériculture, de nourrice et d’accouchement je n’en peux plus. Bien souvent le premier enfant est une étape importante dans une vie : il faut se réorganiser, apprendre à vivre avec une personne à notre charge, découvrir comment vivent et réagissent les enfants.

 

Alors si comme nous, vous avez un chemin différent : 2 enfants rapidement et le malheur d’en avoir un hospitalisé, vous pouvez être sûr d’apparaître en super-héros 🏋🏻‍♀️🤸🏻‍♀️⛹🏻‍♀️🏊🏻‍♀️!

 

Et pour les autres vous êtes une chance.

 

Rendez-vous compte : vous pouvez leurs dires comment ça se passe, quel médecin il faut voir, ce que l’on ressent, comment réussir à gérer deux bébés 👶🏼 👶🏽 en même temps alors qu’avec un ils sont débordés…Et pourtant nous sommes là ! Une soirée avec des amis en pleine semaine !

 

J’aime mes enfants, mais j’adore les soirées où les gens me parlent de mode, d’investissement ou encore des potins du quartier autour d’une bière ou d’un bon verre de vin.

 

J’accepte que l’ont vous fatiguent avec nos enfants (il faut être conscient que c’est quelque chose de magique à vivre ✨) mais s’il vous plaît sachez que l’on aime parler d’autre chose ❤️.

 

 

signature

 

 

 

Dites-moi moi ce que vous pensez de ce sujet : plutôt Amis ou Parents ? 

 

 

Leave a Reply